Skip to content

Atelier d’Écriture, Fougères (Bretagne), juillet 2016

July 20, 2016

Fougeres_arrivee
Cliquer ici pour la version anglaise.

Le weekend dernier j’ai assisté à mon premier « Atelier d’Écriture » en France, dans la magnifique ville médiévale de Fougères dans l’Ille-et-Vilaine en Bretagne (35300). Après 10 ans en Normandie, mon « projet personnel » pour 2016 est d’améliorer mon français jusqu’au point où je peux l’écrire et le mieux utiliser au travail, et alors j’ai saisi la chance de passer trois journées en compagnie des autres passionnés de l’écriture.

Nous étions six. J’étais la seule dont la langue natale n’était pas français. Avant de commencer, je m’inquiétais que je dérangerais les autres participants avec la foule d’erreurs qui m’entoure quand je parle et écris français. Enfin de compte je me faisais du souci pour rien ; tous les autres écrivains étaient sympathiques et indulgents, et m’avaient accueillie avec un vrai chaleur. Nous nous sommes soutenus mutuellement dans nos efforts collectifs.

L’animatrice de l’atelier pour les trois journées était l’écrivaine Frédérique Niobey, auteur de nombreuses œuvres de jeunesse publiées par les Éditions du Rouergue, dont j’ai fait la connaissance aux réunions mensuelles de l’association fougeraise de lecteurs et écrivains La Page Blanche. En plus d’être écrivaine merveilleuse, Frédérique est aussi animatrice hautement expérimentée dans le domaine des ateliers d’écriture et du théâtre, une personne à la fois créative, pleine d’énergie, et passionnante. Pendant trois journées elle nous a menés par les découvertes techniques et littéraires, et nous a permis de créer des textes d’un vraiment haut niveau, complètement au delà de toutes mes attentes.

Fougeres 419140L’atelier avait lieu à la maison de Frédérique et son mari, le photographe Joël Guyard, une ancienne ferme complètement reconstruite en bâtiment moderne à l’ambiance atelier d’art ou photographie ; un lieu de lumière, des vents légers, des perspectives pittoresques, isolé au milieu de la tranquillité et la nature des anciennes forêts domaniales de Fougères médiévale. Un endroit parfait pour méditer, communier avec son âme, et écrire…

Cette fois, il ne s’agissait pas d’un atelier résidentiel ; nous tous habitons dans le coin (moi, la plus éloignée, à 45 minutes). Mais autrefois Frédérique organise les ateliers en gîte pour les participants venus de plus loin. Chaque jour nous commencions à 10h, nous déjeunions ensemble, et nous finissions à 18h, fatigués mais stimulés, voire inspirés par nos aventures littéraires.

L’atelier d’écriture soi-même se composait d’une série d’exercices et consignes. 15-30 minutes d’introduction par Frédérique, souvent en introduisant et utilisant des textes des auteurs fameux mais pas toujours connus (c’était pour moi la première fois de découvrir le fabuleux Francis Ponge, par exemple), suivies d’une consigne écrite à laquelle était dédié une bonne heure d’écriture indépendante, et enfin conclu par une lecture à haute voix de nos écrits, et des discussions à leur sujet.

Animatrice et écrivaine Frédérique Niobey

Animatrice et écrivaine Frédérique Niobey

Je dois dire à ce point que ce n’est pas nécessaire du tout d’être un écrivain publié (“professionnel”) pour participer aux ateliers de Frédérique Niobey. Sauf l’animatrice elle-même, j’étais la seule qui travaille actuellement “en écrivant”. Il faut seulement être passionné d’écriture ; des livres, des mots, d’utiliser des mots pour s’exprimer. Les autres participants connaissait le français et la littérature française à un très haut niveau, et je me considère honorée d’avoir pu passer ce temps avec eux et (j’espère…) d’avoir pu apprendre aussi.

Chaque jour nous avons fait deux exercices, parfois trois. Nous avons écrit beaucoup. Après les trois jours de l’atelier, j’ai découvert que j’avais écrit une vingtaine de pages, de choses parfois étonnantes.

Frédérique Niobey anime les ateliers plusieurs fois par an. Vous pouvez la contacter ici. Je vous la recommande. Que vous soyez français ou étranger, si vous êtes passionné des mots, de l’écriture, de la langue française, vous apprendrez beaucoup dans un milieu idyllique, artistique, et tout simplement inspirant.

Moi, je me prépare déjà à l’atelier prochain…

Bonne écriture à tous !

Sarah
Normandie, juillet 2016

“Les Ateliers d’écriture de Frédérique Niobey”, La Page Blanche, Fougères, 3 jours 150€. Plusieurs fois par an. Contact : frederique-niobey@orange.fr.

*****

Writers’ Retreat in Fougères, Brittany, July 2016

Fougeres_arrivee
Click here for the French version.

Last weekend I attended my first “Writers’ Retreat” here in France, in the magnificent mediaeval town of Fougeres, in the department of Ille-et-Vilaine in Brittany. After ten years in Normandy, my personal project for this year (2016) is to improve my French to a level where it’s good enough to use for writing and for work, and so I jumped at the chance to spend three days in the company of other like-minded lovers of writing.

There were six of us. I was the only one whose native language wasn’t French, and at the start I’d been worried that I’d be disturbing the other participants with the pile of errors which invariably follow me around when I speak and write French. I needn’t have worried, though: everyone was kind and understanding, and gave me a warm welcome. We helped one another in our collective endeavour.

The leader of the three-day retreat was the writer Frédérique Niobey, author of numerous works of children’s and young adult fiction, published by Éditions du Rouergue. I first met Frédérique at the monthly meetings of the Fougères readers’ and writers’ group La Page Blanche (“the Blank Page”). As well as being a marvellous writer, Frédérique is also an experienced leader of writing and theatre workshops and retreats, a creative, driven, and inspiring individual. For three days she led us through literary discoveries of technique and text, and inspired us to create some great quality writings, far above what I’d been expecting to manage.

Fougeres 419140The writers’ retreat took place at the home of Frédérique and her husband, the photographer Joël Guyard, in a former farm which has been completely rebuilt as a modern structure with an art gallery or photo studio feel; a place of light and light breezes, picturesque prospects, isolated amid the quiet and greenery of the ancient demesnal forests of mediaeval Fougères. A perfect place to think, listen to one’s soul, and write…

This time wasn’t a residential retreat. All of us live nearby — I was the furthest away at 45 minutes. But Frédérique does organise residential events in retreats for those coming from further afield. Each day we started at 10am, ate lunch together, and finished at 6pm, tired but inspired by our literary adventures.

The retreat itself comprised a series of workshops. 15-30 minutes of introduction from Frédérique, often working from a text by a famous but perhaps not terribly familiar author (for example, this was the first time I’d ever encountered the amazing Francis Ponge…); followed by solo writing tasks for which we were each given a good hour; and finally a reading aloud of the texts we’d written, together with group discussion.

Animatrice et écrivaine Frédérique Niobey

Retreat leader and writer Frédérique Niobey

I should say at this point that it’s not at all necessary to be a published (“professional”) writer to take part in Frédérique Niobey’s retreats. Other than Frédérique herself, I was the only person to currently be earning a living “from writing”. All you need is a passion for writing; a love of books, of words, of using those words to express yourself. The other participants shared a profound knowledge of the French language and of French literature, and I consider myself honoured to have been able to spend time in their company, and (I hope) to have learned something too.

Each day we did two exercises, sometimes three. We wrote a lot. After the three days, I found I had written some twenty pages, sometimes some amazing stuff.

Frédérique Niobey runs retreats several times a year. You can contact her here. I can recommend her unreservedly. Whether you’re French or not, as long as you’re a lover of words, writing, and the French language, you’ll learn so much in some idyllic, artistic, and frankly inspiring surroundings.

Me, I’m getting ready for next time…

Happy writing!

Sarah
Normandy, July 2016

“Frédérique Niobey Writers’ Retreats”, c/o La Page Blanche, Fougères. 3 days €150, several times per year. For more details contact: frederique-niobey@orange.fr.

*****

Fougeres_arrivee

Advertisements
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: